À la une | Notre actualité | Les brèves
Les brèves
11-07-2014
Sous les meilleurs hospices
Issu d’une famille briochine, Jacques Olivier Marie Urvoy de Saint-Bedan est né à Nantes en 1780. Ses parents ayant été exécutés sous la Révolution, il hérite d’une fortune conséquente et entre tôt en politique : à 28 ans il est maire de Casson, puis conseiller général, député et, enfin, conseiller municipal de Nantes. Propriétaire du château du Plessis à Casson, il se fait bâtir en 1840 un luxueux hôtel particulier, aujourd’hui classé, à l’angle des rues Tournefort et d’Argentré, dans le quartier de la préfecture. Collectionneur, Jacques Urvoy de Saint-Bedan – prononcer “urvoi” et non “urvoille”, nous ne sommes pas chez les Minimoys ! – est surtout connu pour ses actions de mécénat. La plus fameuse date de 1854, lorsqu’il fait don à la Ville de Nantes d’un vaste terrain dans le quartier des Hauts-Pavés, sous réserve que celle-ci y édifie, pour les petites sœurs des pauvres, un hospice pour personnes âgées nécessiteuses. Cet établissement, qui existe toujours rue Russeil, reste aujourd’hui géré par la congrégation. C’est sans doute cette générosité qui vaudra à Jacques Urvoy de Saint-Bedan, disparu en 1858, de se voir attribuer dès 1861 une rue dans le centre-ville de Nantes, celle-là même où Édito officie désormais.
02-04-2014
ANI a la santé
L’accord national interprofessionnel (ANI) de janvier 2013 qui instaure la complémentaire santé pour tous les salariés du privé à l’horizon 2016 suscite de nombreuses réflexions dans les entreprises et chez les prestataires. Sur le sujet, Harmonie Mutuelle a eu une approche originale en organisant l’an passé une série de conférences-débats à travers la France sur les conditions de la réussite de la mise en place du dispositif. Édito a réalisé en mars un numéro spécial de la Lettre d’information aux entreprises consacré à ce sujet et aux réflexions des partenaires sociaux qui ont émergé des débats. Contrairement à l’habitude ce numéro n’a été diffusé qu’en version dématérialisée.
03-03-2014
Un gros coup de Mooc
Ils défraient beaucoup la chronique ces derniers temps : les Mooc – Massive Online Open Course, cours en ligne ouverts et massifs – ont fait l’objet de nombreux commentaires dans la presse. Rennes la Novosphère, qui s’était déjà fait écho du Mooc lancé par Télécom Bretagne l’an passé a souhaité creuser le sujet à travers une interview croisée d’un anti et d’un pro Mooc. Ces interviews ont été réalisées en début d’année par Édito qui a confronté les avis de Dominique Boullier, sociologue, professeur à Sciences Po Paris et pionnier français de l’enseignement à distance, et Gwendal Simon, enseignant-chercheur à Télécom Bretagne. Le résultat : un beau bébé de dix feuillets intitulé Faut-il brûler les Mooc ? à découvrir sur le site de Rennes la Novosphère.
07-01-2014
Bonne année
18-12-2013
Secrets à partager
Au terme d’un appel d’offres, l’Office de tourisme de Noirmoutier a retenu LMYR et Édito pour la réalisation de ses brochures touristiques 2014. L’opération concerne plusieurs supports dont certains avec un contenu éditorial : un magazine destiné aux prospects et intitulé Secrets, un guide pratique et un guide de restaurants